Les stages : priorité absolue

droitLes études de droit sont réputées être théoriques. Et elles le sont. Alors afin de palier l’écart entre les connaissances universitaires et la pratique, il est nécessaire d’effectuer des stages.

Oui mais quand ?

Il n’y a pas d’années précises, mais je vous conseille d’en faire le plus tôt possible, c’est-à-dire dès la L1. Alors certes vous ne serez pas parfaitement armé, vous avez encore bien des choses à apprendre, mais il faut bien un début à tout !

Et puis dès que vous décrochez votre premier stage, les autres seront plus faciles à décrocher. De plus, c’est toujours une expérience en plus, même si ce n’est pas dans le domaine que vous souhaitez.

Oui mais où ?

C’est à vous de voir quel métier pourrait vous intéresser déjà. Si vous n’avez aucune idée, lister les matières qui vous plaisent et vous pouvez tenter de postuler auprès d’un cabinet d’avocats spécialisé dans ce domaine.

Vous pouvez également consulter des sites spécialisés, comme ONISEP ou assister à des conférences/salons des métiers juridiques afin de choisir.

Ratissez large si personne ne vous accepte dans le métier que vous souhaitez : cabinet de conseil, cabinet d’avocats, entreprises, services de transport, collectivités territoriales…

Oui mais comment ?

Et oui, comment décrochez le Saint-Graal ?

Je vous préviens, si vous n’avez personne dans le milieu juridique, ce n’est pas simple. Je vous conseille de vous y prendre tôt tout d’abord, afin d’éviter de se rendre compte qu’on est en juillet et que vous n’avez toujours pas de stage.

Préparez votre lettre de motivation et votre CV. Il faut qu’ils soient accrocheurs, sans fautes d’orthographe et avec une belle présentation. Mettez-vous en valeur !

Ensuite, servez-vous de votre réseau. Vous avez votre propre réseau : pensez à vos amis, les parents de vos amis, de la famille, des amis Facebook… Mais utilisez aussi le réseau des autres : celui de vos parents, des amis de vos parents etc. Parlez-en autour de vous, il y a peut-être le métier de vos rêves pas très loin de vous ! Il sera d’autant plus facile d’entrer en contact et surtout de se faire accepter.

Egalement, ayez du culot. Profitez par exemple des rencontres qui peuvent être organisées dans le cadre de votre fac, par exemple lors d’une présentation d’un métier juridique, allez échanger avec le professionnel et demander lui s’il accepte des stagiaires. Et si vous n’avez vraiment personne, pourquoi ne pas profiter d’une sortie (visite guidée sur Paris avec un guide, soirée d’anniversaire d’un ami…) pour voir si quelqu’un dans le monde juridique accepterait de vous prendre.

Oui mais pourquoi ?

Effectivement, il faut trouver du sens à cette quête effrénée de stage.

Tout d’abord ce stage vous permet d’acquérir une expérience professionnelle, et ce même si ce n’est pas dans le métier que vous souhaitez. En effet, vous pourrez toujours réutiliser ce que vous avez appris, ou a minima mettre en avant les qualités que vous avez acquis grâce à ce stage. Et surtout ça vous permet d’avoir une ligne de plus sur votre CV, qui peut faire la différence durant les recrutements en master, pour votre prochain stage ou face à un potentiel employeur !

Cela permet de découvrir un métier. J’ai rencontré de nombreux étudiants qui étaient déçus ou bien au contraire ravis du métier découvert. La réalité du métier est parfois très différente de celle imaginée. Et puis même s’il ne vous plaît pas, vous aurez acquis des réflexes qui pourraient vous être utiles dans votre vie personnelle et professionnelle.

Enfin, et je dirai surtout, cela permet de construire son projet professionnel. Nous sommes dans une ère où la majorité des personnes ne savent pas réellement ce qu’elles veulent faire. Vous avez une occasion de pouvoir découvrir un métier, confirmer votre choix d’orientation ou au contraire l’infirmer, profitez-en !

Ce sont également des connaissances en plus qui peuvent faire la différence durant les partiels mais aussi dans votre future vie professionnelle. Et peut-être même sur votre compte en banque, sait-on jamais…

Publicités

7 réflexions sur “Les stages : priorité absolue

  1. Tu es en quelle année ? J’avais fait un stage en cabinet d’avocat en 3ème année (grâce à Papa), et j’avais écarté cette voie du coup car ça ne m’avait pas plu.
    En M2 professionnel, j’ai fait 7 mois en tant que juriste droit social dans une grande entreprise de mutli-services, c’était déjà plus sympa. Mais bon … finalement je ne suis plus juriste du tout !

    Aimé par 1 personne

  2. Super article !
    De mon côté, j’ai pu faire un stage que durant mes 2 Masters II… C’est le gros problème des études de Droit, c’est, comme tu dis, très théorique.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s